Sucre et sel : drogues douces ?

Sucre & Sel

Le sucre et le sel sont deux saveurs qui ponctuent nos plats et les rendent tout particulièrement savoureux. Sont-ils inoffensifs pour notre santé ? Que se passe t’il si l’on en consomme en excès ?

Vous avez sans doute déjà remarqué que plus on mange sucré ou salé, plus on en a envie, besoin. Peut on être addict à ces deux aliments ?

La surconsommation de sucre

En France, nous constatons que depuis un siècle la consommation de sucre a explosé passant de 5 kg par an à environ 33 kg par an. Ce constat alarmant nous informe que l’industrie agro- alimentaire nous propose beaucoup trop de produits à base de sucre raffiné: le sucre d’ajout du type sucre blanc. En effet, on le retrouve dans énormément de préparation culinaire: desserts, barres chocolatés, sucre blanc dans le café, sodas, ketchup… Il est donc difficile de l’éviter. Cette consommation excessive crée une dépendance physique et psychique très rapide: plus on en mange, plus on en a envie, besoin. C’est la tout le problème du sucre raffiné. Il existe 3 types de sucre: le sucre simple qui se trouve dans les sucres d’ajout type sucre blanc et dans les fruits, le sucre complexe qui se retrouve dans les produits céréaliers et les fibres qui n’apportent pas de calories.

Ce sont les sucre simples d’ajout qui posent problème. En excès ils vont provoquer :

  • un surpoids
  • un diabète de type 2
  • maladies cardio-vasculaires
  • développement de certains cancers: côlon, pancréas, utérus, sein

Il est donc très important pour conserver une bonne santé de ne pas en manger trop. Oui, mais… Une trop grande consommation amène très rapidement à une dépendance au sucre. Il est alors difficile de s’en débarrasse.

sel

La surconsommation de sel

Le sel est un exhausteur de goût: il fait ressortir les saveurs d’un produit alimentaire, d’un plat. Il est donc systématiquement utilisé en cuisine. De plus il joue un rôle essentiel pour le corps humain, il est donc nécessaire que l’alimentation en apporte. Les aliments que nous consommons contiennent naturellement du sel, il n’est donc pas obligatoire d’en rajouter dans nos plats. Une alimentation sans sel reste cependant très fade. Il ne faut pas dépasser 6g de sel par jour or la moyenne française tourne autour des 10 g!  Pour éviter de trop apporter de sel on peut assaisonner nos plats en salant soit lors de la cuisson soit le plat dans notre assiette mais jamais les deux. Il est également conseillé de goûter avant de saler systématiquement le repas.

Lors d’une surconsommation, voici ce que l’on risque :

  • une hypertension artérielle
  • maladies cardio-vasculaires
  • une rétention d’eau
  • un vieillissement prématuré de la peau
  • favorise le cancer de l’estomac
  • augmente le risque d’ostéoporose

Tout comme le sucre d’ajout, plus on consomme des plats salés, plus nous aurons besoin de les saler. Nous développons donc très rapidement une addiction au sel dont il est tout autant difficile de se débarrasser.

Voilà deux aliments qui font partis de notre quotidien et qui peuvent nous être très néfastes si on ne prête pas attention à la quantité dans nos assiette.

Évitez de consommer des plats industriels déjà préparés. Ils contiennent souvent trop de sel ou trop de sucre. Préférez cuisiner vous même vos repas, vous saurez alors précisément les quantités de sel ou de sucre qu’il y aura.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’information

Tous les samedis recevez le récap de la semaine !

C'est gratuit et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Top