Quels sports peut-on pratiquer pendant la grossesse ?

60191d0f93b59.jpeg

Vous êtes enceinte ! Félicitations ! Malgré votre joie, vous vous demandez si vous pourrez continuer à faire du sport car vous en êtes férue. Sachez que la grossesse ne constitue en aucun cas un frein à l’activité sportive. Toutefois, il faut prendre certaines précautions afin de ne pas nuire au bébé et à votre santé. Découvrez plus de détails sur les sports qu’il est possible de pratiquer durant la grossesse.

Saviez-vous que ?

La grossesse est un moment privilégié pour faire de l’exercice physique. En effet, ce dernier permet de lutter contre :

  • la prise de poids ;
  • la constipation ;
  • les insomnies ;
  • les fuites urinaires ;
  • les maux de dos etc.

De plus, il a été démontré que la pratique sportive réduit la durée du travail avant l’accouchement, et facilite la récupération de la mère après celui-ci. Par ailleurs, les femmes qui font du sport pendant leur grossesse sont moins exposées aux problèmes d’anxiété ou de baby blues. Pour tirer le maximum davantage des activités sportives, il faut y associer une alimentation saine.

Quels sports pratiquer durant la grossesse ?

Nous vous conseillons dans un premier temps de choisir une activité dans laquelle vous vous sentez à l’aise. En effet, cela vous permettra de libérer plus d’endorphines qui feront aussi du bien à votre bébé. Optez pour des activités ‘’douces’’ à l’instar des suivantes.

La marche

Ne nécessitant aucun équipement particulier, c’est un très bon exercice qui est recommandé même aux femmes les moins sportives. En pratiquant la marche régulièrement vous activez votre circulation sanguine. Nous la recommandons particulièrement aux futures mamans qui souffrent de jambes lourdes. Chaussez-vous correctement et privilégiez des chemins stables pour vos promenades. Allez au parc par exemple vous aidera en plus à vous oxygéner avec de l’air pur et vivifiant.

Le yoga

Il en existe de plusieurs sortes, et le yoga prénatal est l’une d’elles. Il s’agit notamment d’une très bonne préparation à l’accouchement. En effet, en plus des postures et des étirements, vous pratiquez des exercices de respiration qui vous aideront à évacuer le stress. Ce sont des notions qui vous faciliteront la tâche le jour J. De plus, ces activités sont généralement encadrées par un kiné ou une sage-femme qui vous apporteront leur aide et seront à l’écoute de vos préoccupations. Vous pouvez aussi pratiquer des exercices de la méthode Pilates.

La natation

C’est un sport que les futures mamans pourront pratiquer surtout en été. La natation va détendre les muscles, atténuer les ressentis de la prise de poids et procurer un effet massant à l’ensemble du corps. En plus, elle est parfaite pour soulager les douleurs dorsales et articulaires. La natation contribue également à accroitre la capacité cardiaque. Par ailleurs, pour rendre votre expérience dans l’eau plus amusante, nous vous recommandons de vous inscrire à des séances d’aquagym pour futures mamans. La détente est assurée.

Le vélo

Que ce soit en extérieur ou en appartement, vous pouvez le pratiquer tant que cela ne gêne pas votre ventre. En plus de vous aérer, il vous permet de tonifier votre périnée. En extérieur, roulez prudemment pour ne pas être exposé aux risques de chutes. Cependant, évitez le VTT à cause des secousses.

Quels sports éviter pendant la grossesse ?

Il est vivement déconseillé de pratiquer :

  • les sports de contact ;
  • les sports collectifs ;
  • la plongée sous-marine ;
  • les activités à plus de 1.600 mètres d’altitude ;
  • le tennis ;
  • les sauts et impulsions ;
  • les abdominaux etc.

Si vous pratiquez déjà un sport, vous pouvez continuer tant que vous ne faites pas de gestes brusques et que vous évitez les chocs et contacts brutaux. Notez qu’il est essentiel de demander l’avis de votre médecin. Enfin, si vous avez une maladie cardiaque ou pulmonaire, de l’hypertension mal contrôlée, des saignements, une grossesse multiple ou des antécédents de fausse couche spontanée, la pratique sportive est contre-indiquée. Cette dernière sera totalement interdite en cas de grossesse extra-utérine ou de décollement placentaire jusqu’à ce que le diagnostic change.

Autres conseils pour une bonne pratique sportive durant la grossesse

Vous devez être à l’écoute de votre corps et ne pas forcer si vous êtes fatiguée. Les hormones étant très actives durant cette période, ménagez-vous et reposez-vous autant que possible. Quel que soit le sport que vous choisissez, veillez à ce que sa pratique soit modérée et non intense. En cas de douleurs abdominales, de douleurs du bassin ou de saignements vaginaux subits durant l’activité sportive, cessez-la immédiatement et consultez votre médecin.

Enfin, durant vos exercices, veillez à toujours boire assez d’eau pour rester hydratée. Veillez également à porter de bonnes chaussures qui vous maintiennent les chevilles sans pour autant vous serrer (pareil pour la tenue de sport dans laquelle vous devez vous sentir à l’aise). Contrôlez votre rythme cardiaque et ne faites pas d’excès. Manger des fruits ou (un repas plus correct) avant et après la pratique du sport.

Vous savez maintenant l’essentiel sur les sports autorisés durant la grossesse. Profitez-en bien.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’information

Tous les samedis recevez le récap de la semaine !

C'est gratuit et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Top