De 0 à 5 mois : L’alimentation du nourrisson

Alimentation de 0 à 4 mois

L’alimentation du nourrisson peut paraître compliquée lorsqu’on attend un premier enfant. Reprenons ensemble les différentes options et les modalités de chacune afin d’éclaircir au maximum cette étape importante.

Sachez tout d’abord que vous disposez de deux choix :

  • l’allaitement
  • le lait infantile grâce au biberon

Ce choix est très personnel et ne dépend que de la mère. Les avantages du lait maternel ne sont plus à démontrer, cependant, toutes les femmes ne souhaitent pas allaiter pour autant. Les laits infantiles sont aujourd’hui très proches du lait maternel et permettent au nourrisson d’avoir une croissance et un développement tout à fait normal.

L’allaitement

C’est la méthode qui nécessite le moins de contraintes techniques : pas besoin d’acheter le lait, de préparer un biberon, de prévoir l’heure de la tétée pour avoir une activité puisque la maman a le nécessaire à disposition. N’importe où, n’importe quand, l’enfant est nourri sans besoin de matériel ni de temps.

Les tétées se font sur demande : c’est l’enfant qui va indiquer à sa mère quand il a besoin de se nourrir. Il n’est pas rare, qu’il y ait parfois un peu plus de prises qu’avec une alimentation au lait infantile.

Le lait infantile

Lorsqu’on ne veut pas (ou ne peut pas) allaiter, on passe au lait infantile aussi appelé « lait premier âge ». On le trouve sous forme liquide ou sous la forme d’une poudre, plus généralement utilisé lors du retour à la maison après la maternité.
Comment savoir si on donne la bonne quantité de lait au bébé ?

La première semaine on peut appliquer cette règle simple :

  • J1 : 6 biberons de 20 ml
  • J2 : 6 biberons de 30 ml
  • J3 : 6 biberons de 40 ml
  • j4 : 6 biberons de 50 ml
  • J5 : 6 biberons de 60 ml
  • J6 : 6 biberons de 70 ml
  • J7 : 6 biberons de 80 ml
  • J8 : 6 biberons de 90 ml

La règle d’or: 1 dose de lait par 30 ml d’eau

De la seconde à la quatrième semaine

Le reste du premier mois, vous pouvez donner à votre enfant 6 biberons de 90 ml d’eau (soit 3 mesures de lait en poudre).

Ces chiffres sont des indications, il se peut que votre enfant ait besoin de plus de lait et réclame 8 biberons par jour. Rien d’anormal.
Le suivi de la courbe de poids vous indiquera très simplement s’il se nourri assez ou trop peu. Dans tous les cas, faites lui confiance, il ne réclame que s’il n’a besoin.

Voici un calcul simple qui permet de savoir si la quantité journalière de lait que prend le bébé est dans la “norme”. On parle ici de la règle d’Appert : (poids en gramme du bébé/10) + 250 ml

Exemple avec un bébé de 3.7kg : (3700/10) + 250 = 370 + 250 = 620 ml

Si votre enfant de 3.7kg consomme environ 620 ml de lait par jour, on peut estimer qu’il a des apports corrects.

Deuxième mois

Le deuxième mois, le bébé va naturellement augmenter ses apports pour passer de 90 ml à 120 ml par biberon avec 4 mesures de lait. Il prendra toujours en moyenne 6 biberons par jour. Certains préféreront avoir 5 biberons à 150 ml par jour. Chaque enfant est différent, il saura vous faire comprendre ce qui lui convient le mieux.

Troisième mois

Pour le troisième mois, le nourrisson consomme 5 biberons à 150 ml par jour avec 5 mesures de lait en poudre.

Quatrième mois

Le quatrième mois, l’enfant va pouvoir espacer, si ca lui convient, les biberons et passer de 5 biberons de 150 ml par jour à 4 biberons de 180 ml avec 6 mesures de lait.

Chaque mois, vous pouvez augmenter les doses de lait en poudre de 30 grammes.

Et de cinq !

Le cinquième mois, on propose 210 ml d’eau et 7 mesures de lait et le sixième mois 240 ml d’eau pour 8 mesures de lait avec pour ces deux derniers mois 4 biberons par jour.

Préparer un biberon

Tout d’abord, veillez à bien nettoyer votre biberon avant chaque utilisation. Il n’est plus conseillé de stériliser les biberons. Il est donc suffisant de le nettoyer avec un produit pour laver la vaisselle classique.

Si vous souhaitez chauffer le lait à l’aide d’un chauffe biberon, vous devez tout d’abord chauffer l’eau puis mettre le lait. Ainsi vous éviterez les grumeaux de lait.

Secouez énergiquement la préparation et vérifier sur votre peau interne de votre poignet que le lait n’est pas trop chaud. Votre petit gourmet peut alors déguster!

Conseil

Il ne faut pas forcer votre bébé à finir son biberon ! Lorsqu’il sera rassasié, il le sentira parfaitement, faites lui confiance.

Allaitement ou biberon, choisissez ce qui vous convient le plus, peut importe ce que votre entourage en pense. C’est votre décision et elle sera bonne !

La diversification débute normalement au sixième mois et jamais avant le quatrième mois car le tube digestif de votre bébé n’est pas prêt pour une autre alimentation que le lait.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’information

Tous les samedis recevez le récap de la semaine !

C'est gratuit et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Top