Sophrologie et Grossesse

Sophrologie et Grossesse

La grossesse est un moment très particulier pour une femme, tout comme pour l’homme. Le couple se retrouve dans une bulle ou le temps s’arrête pendant quelques mois. La femme perçoit chaque jour de nouvelles sensations, positives ou négatives et doit se familiariser avec ce nouveau corps. Elle doit apprendre à combiner sa vie quotidienne, ses activités et ce bouleversement physique.

Les émotions

Bien Sûr, les changements ne sont pas uniquement d’ordre corporel. La femme se prépare activement pendant 9 mois à devenir maman. Son instinct maternel se développe au fil des mois, chaque jour elle se met à l’écoute des signes que son corps, que son bébé lui envoie. Elle apprend à le connaître, sans le voir mais en le ressentant.

Ressentir est un mot que l’on oublie trop souvent de nos jours. Apprendre à faire confiance à nos sens, à nos ressentis, à notre intuition, à ce que notre corps veut bien nous dire. Pendant la grossesse, la femme peut se reconnecter à tous ses sens, elle se recentre sur elle même.

Se dégage de tous ces chamboulements beaucoup d’émotions. Tout d’abord l’extrême bonheur lié à la découverte de la grossesse et toute l’excitation qui va avec. Une fois cette annonce intégrée et partagée avec ses proches, vient un aspect que la femme peut avoir beaucoup plus de mal à gérer: la sensibilité liée aux hormones!

Et oui, une déferlante hormonale prend possession de son corps, sans prévenir. La femme devient progressivement plus sensible, à fleur de peau. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec les clichés qui montrent la femme comme colérique, exigeante ou encore intolérante avec ses proches. Je dirai plutôt qu’elle réagit de la même manière qu’auparavant sauf que ses ressentis sont accrus. Elle vivra les choses à 100% que ca soit dans le négatif OU dans le positif. Certaines femmes développent une patience à toute épreuve, elle se sentent calmes en toute circonstance. Il est donc très réducteur d’associer la grossesse à des états émotionnels extrêmes et négatifs envers les autres.

Les phases de la grossesse

Au cours d’une grossesse, la femme traverse plusieurs étapes:

  • Le changement physique
  • Les émotions fortes
  • Le rôle parental
  • L’accouchement.

Cette liste peut se compléter selon chaque femme.

Ces étapes sont des moments qui peuvent être délicates à gérer et dans certains cas provoquer un stress, des inquiétudes, des angoisses.

Gestion des émotions

Tous ces constats fait, il est indéniable que les émotions d’une femme enceinte sont au cœur de sa vie. Comment les gérer au mieux?

Je vous propose de découvrir la sophrologie et son impact dans la gestion des émotions.

En effet, cette technique permet aux initiés d’apprendre à gérer certains ressentis ou vécus négatifs. Grâce à des exercices simples proposés par un sophrologue, on peut facilement se dégager de situations inconfortables et retrouver paix et sérénité.) D’autres méthodes alternatives comme le yoga, la phytothérapie ou encore le reiki, si elles sont adaptées à la situation, peuvent vous aider à vous recentrer et à apaiser vos tensions ainsi que celles du bébé.

Il ne s’agit pas de devenir un maître zen mais de vivre au mieux ce qui nous arrive. La sophrologie donne des clés, des outils pour y arriver aussi simplement que possible.

Elle propose des exercices de respiration, de visualisation. Chaque séance permet à la personne de toujours aborder une situation qui paraît négative en situation positive. De ce fait, le cerveau analyse les choses différemment. Le stress fait place à la détente, l’anxiété est remplacée par de la confiance en soi.

Ainsi on redevient maître de ses émotions. Par exemple l’accouchement qui peut être un moment délicat pour certaines devient une étape de la grossesse. On retrouve confiance en ses capacités et on ne voit plus cet acte comme un moment d’extrême douleur et insupportable. On redevient maître de ses émotions et donc de son corps. Sans éviter les douleurs, on les appréhende différemment. On se sent capable d’y faire face sans perdre le contrôle.

Cet outil peut s’avérer être une aide intéressante dans l’approche de certaines peurs. Cependant, elle ne doit en aucun cas être la base de votre préparation à l’accouchement.

Vous disposez en vous tout ce qu’il faut pour mettre au monde un enfant, soyez en certaine. Prenez cette méthode comme un soutien, une aide mais pas comme la base pour le jour de votre accouchement.

La sophrologie permet également de tisser un lien avec son enfant. Les séances permettent de communiquer avec son enfant,  de le visualiser, de partager un moment unique avec lui. Ces instants sont très appréciés par les femmes enceintes, la détente et le lien que la séance instaure procure à la maman et au bébé un bien être incomparable.

Le positif de la sophrologie

La sophrologie va apporter beaucoup de positif à la femme enceinte. Que ca soit pour régler une problématique ou juste pour un instant de communion avec son bébé, la future maman y trouvera un intérêt certain. N’hésitez plus à tester cette technique simple et efficace.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Lettre d’information

Tous les samedis recevez le récap de la semaine !

C'est gratuit et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Top