debut grossesse

Que signifient les pertes de sang en début de grossesse ?

Tomber enceinte est considérée comme étant la meilleure chose qui puisse arriver à une femme selon plusieurs personnes. Toutefois, il faut dire que très peu de femmes sont réticentes sur le fait de passer par cette étape. En effet, même si certaines appréhendent l’état et tout ce qui va avec, elles veulent toujours ressentir cette joie. Une fois que la grossesse est reconnue présente, les règles s’arrêtent pour laisser la grossesse évoluer normalement. 

Cependant, cela ne met pas à l’abri de certaines complications probables qui peuvent subvenir. Il peut arriver dans certains cas que la femme enceinte soit victime par exemple d’écoulement de sang sans raison apparente. Si cela devait arriver, il faut savoir que c’est certainement dû à une bonne raison. Découvrez-en plus sur le sujet à la suite de cet article.

À propos des pertes de sang en début de grossesse : l’implantation embryonnaire

Normalement après que vous soyez tombée enceinte, il est observé un arrêt de l’écoulement de sang causé par vos règles. Cependant, il est possible que lors des premières semaines de votre grossesse des pertes de sang se produisent. En général, il s’agit la plupart du temps de saignements causés par l’implantation incomplète du sac embryonnaire au niveau de la paroi de l’utérus.

Même dans ce cas, le sac embryonnaire qui contient le fœtus va simplement continuer son développement. Même s’il est en adhérence partielle, cela ne changera pas. Au fur et à mesure qu’il se développe et que la grossesse progresse en quelque sorte, il est possible que se produise une rupture des petits vaisseaux. Ce qui occasionne bien évidemment un saignement.

Il faut savoir que les pertes de sang qui surviennent en début de grossesse sont occasionnées par l’implantation embryonnaire. À noter qu’elles peuvent avoir une teinte différente. Généralement plus anciennes, les pertes de sang sont de couleur un peu sombre. Cependant, au lieu d’être expulsées, il est remarqué leur oxydation.

Quant aux pertes de sang rouge vif, elles témoignent plutôt d’un saignement survenu plus récemment. Dans bon nombre de cas, il est plus question d’un phénomène transitoire qui disparaît de manière spontanée. Tout ce qu’il faut dans ce cas pour que le saignement s’arrête est que la maman se repose.

Aussi, elle doit éviter tout ce qui peut causer un stress physique et psychologique. Il faut noter cependant que d’autres symptômes pourraient accompagner ces pertes de sang en début de grossesse comme : les douleurs ou les crampes du ventre. Si cela arrive, vous devez immédiatement vous rendre chez votre médecin traitant sans plus attendre.

La perte de sang en début de grossesse : une menace de fausse couche spontanée

Une fois que le sac embryonnaire est bien implanté, il est très rare qu’il puisse se décoller. Mais si cela arrive, des pertes de sang commencent à se produire à mesure que le sac embryonnaire se dégagerait de la paroi utérine. Il faut savoir que ce type de phénomène est causé par les anomalies de la nidation ou par des malformations de l’embryon.

Retenez qu’une fatigue extrême ressentie par la maman peut également rendre impossible la nidation de l’œuf dans de bonnes conditions. Il faut retenir que les pertes de sang en début de grossesse à cause d’une menace de fausse couche spontanée se déclarent avec des crampes du bas-ventre.

La maman a souvent dans ce cas l’impression d’avoir ses règles. Il est question d’un saignement rouge vif. Il peut arriver soit en nappe ou soit en forme de gros caillots. Afin de sauver la grossesse dans ce cas, une hospitalisation en toute urgence serait nécessaire. Et si le médecin détermine qu’il serait impossible de maintenir la grossesse, une aspiration d’urgence sera effectuée.

En savoir plus sur la perte de sang en début de grossesse : la grossesse extra-utérine

On parle de grossesse extra-utérine quand l’œuf fécondé s’implante dans une zone différente de la paroi utérine. Ces zones en question peuvent être : les trompes de Fallope, les ovaires ou même le système digestif de la femme enceinte. C’est en général dans ce contexte que surviennent les pertes de sang en début de grossesse.

Ce cas est considéré comme une véritable urgence par les médecins qui mettent à cet effet tout en œuvre pour réaliser le plus tôt possible un diagnostic de la maman. À savoir que les pertes de sang qui arrivent au cours d’une grossesse extra-utérine ont une couleur marron.

Elles sont suivies de crampes d’un côté ou de l’autre du ventre de la femme enceinte. Et dans le cas où la situation serait grave, la femme enceinte peut même ressentir des douleurs dans le dos, transpirer de manière abondante, avoir un teint complètement pâle ou même perdre connaissance.

Le médecin est tenu de réaliser rapidement une opération chirurgicale pour traiter la grossesse extra-utérine. Mais tout d’abord, il devra s’assurer du diagnostic. Pour cela, il procède à des tests urinaires et sanguins en plus d’une échographie de la maman.

Les autres pathologies des pertes de sang en début de grossesse

Il y a d’autres raisons qui peuvent causer des pertes de sang en début de grossesse comme des maladies du col de l’utérus par exemple. Parmi les maladies les plus relevées, il y a l’électropion. Il faut noter qu’ici, il n’y a pas de contexte d’urgence vitale à l’exemple des deux autres cas précédemment cités.

femme inquiette en debut de grossesse

Pour finir, il y a aussi d’autres problèmes n’ayant aucun lien avec les organes concernés par la grossesse qui peuvent aussi occasionner les pertes de sang chez la femme enceinte. Il y a par exemple des problèmes de coagulation.

Si vous remarquez un souci, il ne faut pas hésiter à en parler avec votre professionnel de santé pour que des examens approfondis soient effectués le plus rapidement possible. Cela permettra d’éviter à temps des complications qui pourraient survenir à l’avenir.

La grossesse est un miracle de Dieu qui remplit de bonheur et de joie de nombreuses femmes. Bien que certaines soient réticentes pour des raisons professionnelles au départ, elles finissent par accepter cet acte de miracle de bon cœur. En général, quand une grossesse débute, les femmes sont censées ne plus avoir de saignements jusqu’à la fin. Cela démontre la bonne croissance de la grossesse. 

Toutefois, il peut arriver que dès le début de la grossesse ou en cours de route, certaines femmes subissent des saignements. Ce qui peut causer la perte de la grossesse et dans certains cas, porter atteinte à la santé de la future maman. Si vous deviez vous retrouver dans une pareille situation, veuillez rapidement consulter votre médecin traitant pour un traitement adéquat dans les temps.