Les emballages alimentaires sont-ils toxiques ?

Emballages Alimentaires Toxiques

On connaît la toxicité de certains additifs alimentaires qui se retrouvent dans les produits que l’on consomme au quotidien dans nos assiettes mais on pense moins aux emballages alimentaires, ceux qui recouvrent les aliments, les plats préparés du commerce les bouteilles d’eau en plastique…

Peuvent ils avoir une influence sur les aliments? Sont ils toxiques et pourquoi? Quelles sont les astuces pour ne prendre aucun risques?

Tentons de répondre le plus simplement possible à ces questions et surtout de savoir comment éviter le plus possible à nos aliments d’être en contact avec des substances nocives pour nous et nos enfants.

Que retrouve t’on dans les emballages ?

Certains éléments qui entrent dans la composition des emballages alimentaires sont nocifs pour la santé. Soit en étant directement en contact avec l’aliment soit lorsqu’on fait subir à ce dernier un changement de température : souvent la chaleur peut modifier l’état d’un composé et ce dernier devient nocif. Les molécules incriminés sous l’effet de la chaleur migrent vers les aliments, il se retrouve alors lui aussi “contaminé” par ces dernières.

Voici une liste des principaux éléments néfastes qui compose les emballages :

  • Le bisphénol A (emballages plastiques)
  • L’aluminium (boites de conserves)
  • Les phtalates (emballages plastiques)
  • Les huiles minérales (carton)

Notons que le bisphénol A a une réglementation plus stricte en ce qui concerne les taux autorisés dans les emballages. Ces derniers ont été diminués en 2018 mais ils restent présents dans la composition des emballages plastiques malgré une toxicité avérée. Il est cependant interdit dans les conditionnements pour les produits destinés aux enfants.

Quels sont les effets de ces produits sur notre santé ?

Ces produits contenus dans les emballages plastiques, dans les boites de conserves et dans les emballages en carton peuvent favoriser l’apparition des certaines maladies comme : des cancers, des maladies endocriniennes, des troubles du système nerveux, mais ils affectent aussi directement les embryons, provoquent des troubles respiratoires…

La liste est longue et sans doute n’avons nous pas encore fait le tour ni n’avons assez de recul pour observer avec précision tout ce que provoque ces composés. Ce dont on est sur c’est qu’ils sont nocifs.

Les industriels de l’agro alimentaires tendent à faire des efforts pour rendre les emballages moins toxiques et surtout il existe aujourd’hui des lois qui interdisent l’utilisation de certains produits. Espérons que les lois poursuivent leurs efforts pour nous protéger et que les fabricants jouent le jeu et continuent à faire disparaître de leurs emballages les composants toxiques.

Comment lutter contre ces matières nocives ?

Les emballages plastiques se retrouvent un peu partout et on se dit qu’il est compliqué de les éviter. Pourtant, quelques habitudes sont à prendre pour les supprimer au maximum de notre quotidien :

  • Utiliser des contenant en verre : le verre n’est pas toxique même lorsqu’il est chauffé
  • Prendre l’habitude d’enlever les aliments de leurs emballages avant de les chauffer ou de les cuire au micro ondes
  • Éviter d’acheter des produits sur-emballés : les emballages individuels par exemple, il est préférable d’acheter puis de couper soi même en portions individuelles
  • Acheter en vrac : certains magasins proposent la vente de produits alimentaires en vrac, vous venez avec votre contenant (en verre si possible) et vous n’achetez que ce dont vous avez besoin, ce qui évite le gaspillage en plus de n’avoir aucun emballage. De plus vous faites des économies en n’achetant uniquement ce qu’il vous faut
  • Le tissu ciré pour remplacer le film plastique de l’on met sur nos plats ou récipients en tout genre
  • Boire de l’eau du robinet dans une bouteille en verre
  • Utiliser une gourde en verre ou en inox
  • Prendre sa propre tasse au bureau plutôt qu’un verre en plastique

Voici quelques astuces faciles à réaliser et évitent à vos aliments tout contact avec les emballages toxiques et donc une pollution supplémentaire des aliments. Il suffit de quelques jours pour s’habituer à ces nouvelles pratiques qui entreront rapidement dans votre quotidien.

De l’amélioration à ce jour insuffisante

On pense souvent que seuls les aliments peuvent contenir des substances toxiques et on oublie facilement que les emballages ajoutent leur lot de nuisances pour notre santé. Il faut donc y remédier en prenant de nouvelles habitudes de consommation et d’achat.

Les services de santé publique ainsi que les industriels font timidement un pas dans ce sens mais ca n’est pas encore suffisant pour faire confiance à tous les emballages.

Il est donc indispensable de s’éduquer à ce sujet et d’en informer tous les membres de la famille, ainsi, même vos enfants adoptent les bons comportements.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’information

Tous les samedis recevez le récap de la semaine !

C'est gratuit et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Top