quelle est la duree  de la montee de lait

Quelle est la durée de la montée de lait ?

Juste après l’accouchement, c’est le colostrum qui se manifestera dans vos seins. Un liquide d’une couleur jaune orangé à l’aspect un peu épais et qui est hautement riche en nutriments et autres éléments indispensables à la constitution du bébé et à son développement durant les premiers jours de son existence. Par la suite, c’est au lait transitionnel de faire son entrée entre trois à cinq jours en post accouchement et c’est ce que l’on appelle la montée du lait. Et bien que cette étape se passe le plus naturellement du monde sans que la nouvelle maman ait à fournir le moindre effort ou prendre le moindre médicament, il s’agit tout de même d’une phase douloureuse durant laquelle il faudrait allaiter le bébé de manière plus régulière et plus fréquente afin d’atténuer les douleurs dues à l’engorgement.

Comment se passe la montée du lait ?

Avec un délai maximum d’une semaine après la naissance du bébé, le colostrum cède sa place au lait de transition. Ainsi, les seins de la mère deviennent plus tendus, plus gonflés et lus brillants et le liquide produit change radicalement d’aspect pour devenir plus blanc et plus fluide. Toutefois, ce n’est pas seulement le lait qui engorge le sein en le rendant aussi douloureux, mais également de la lymphe et un flux sanguin beaucoup plus rapide. Il s’agit là d’une étape un peu délicate que les experts en la matière appellent l’engorgement et qui est une conséquence directe de la montée du lait qui est produit par la sécrétion des hormones de lactation stimulant à leur tour les glanes mammaires qui libèrent ce liquide d’un blanc immaculé. En d’autres termes, c’est grâce à la montée du lait que le colostrum devient lentement et progressivement du lait en quantité assez considérable, de quoi nourrir le nouveau-né pendant plusieurs heures d’affilée. Cette quantité augmente au fil des jours ou diminue en fonction du rythme de votre bébé et du nombre de ses tétées quotidiennes jusqu’à dépasser le seuil de la montée et laisser place au lait à maturité.

Comment s’y prendre pour bien vivre la montée du lait ?

Vous l’aurez bien compris, la montée du lait est un processus de lactation qui peut être douloureux et difficile à vivre dans le cas de certaines mères, surtout celles inexpérimentées ayant accouché pour la toute première fois. Certaines femmes refusant de donner le sein au nouveau-né, vont même prendre quelques médicaments prescrits à la maternité qui empêcheront la montée du lait de se produire. Toutefois, il ne s’agit là que d’une action vaine puisque rien ne peut stopper la production du lait primaire succédant au colostrum et de ce fait, le symptôme et les douleurs n’en seront pas moindres. Toutefois, il existe quelques conseils pratiques qui permettraient de bien vivre cette période et d’estomper les douleurs et les tensions au niveau des seins même si elles ne disparaissent pas totalement. Vous pourrez par exemple allaiter votre bébé précocement juste après deux heures d’accouchement et continuer de le faire régulièrement, ainsi l’engorgement sera atténué. S’il est un peu tard pour vous y prendre et que vous souffrez déjà de gonflements, essayez quand même de donner le sein à votre bébé et si cela ne suffit pas, adonnez-vous à l’extraction manuelle du lait grâce à un tire-allaitement, cela pourrait contribuer à vous soulager.

Quelle est la durée de la montée du lait ?

Vu la douleur subie par les femmes venant d’accoucher à cause de l’engorgement, la question la plus récurrente dans ce cas concerne toujours la durée de la montée du lait et la période nécessaire pour voir les symptômes disparaître peu à peu. Et bien que la réponse dépend du cas de la femme et de son bébé, on pourrait néanmoins déterminer un intervalle, on ne peut plus précis de 48 à 72 heures. Dans de rares cas, la montée laiteuse peut s’avérer être un peu plus tardive et prend un peu plus de temps que la normale. L’absence du lait pourrait alors s’expliquer par plusieurs raisons que voici :

    <li »>Un début d’allaitement trop tardif après la naissance ;
  • Des séances d’allaitement assez régulières ou trop courtes ;
  • Une très grande fatigue ;
  • Un manque de confiance en soi.

durée montée lait

Pour y remédier, vous pourrez par exemple essayer de vous reposer un peu plus et boire beaucoup d’eau ou pourquoi pas demander conseil à un expert en lactation ou un professionnel en la matière, cela pourrait certainement vous réconforter et vous rassurer.