Carnet de santé 2018 : Les nouveautés

Carnet de sante 2018

Lundi 5 mars 2018, le Ministère des Solidarités et de la santé a publié le nouveau modèle de carnet de santé avec pas mal de changements au programme. Celui-ci a été conçu pour « tenir compte des avancées scientifiques et des attentes des professionnels de santé et des familles ».

 Ce petit carnet délivré gratuitement au moment de la déclaration de naissance, généralement remis par la maternité ou un médecin, est accompagné de trois certificats de santé. Primordial, voire précieux même, il contient les informations médicales indispensables au suivi de la santé de l’enfant, de sa naissance à ses 18 ans. Il sert également de support aux échanges ayant régulièrement lieu entre les docteurs et la famille.

Extrait arnet de santé 2018

Cette année, le carnet santé change de visage et intègre d’importants changements. Cette nouvelle version sera distribuée à partir du 1er avril 2018, et succèdera ainsi à la version en vigueur depuis 2006.

« Ces nouveaux modèles ont été élaborés afin de tenir compte des avancées scientifiques et des attentes des professionnels de santé et des familles. »

Les nouveautés de ce carnet de santé 2018

Voici donc les principaux changements que l’on pourra observer dans cette nouvelle édition :

  • Un calendrier de vaccination intégrant les 11 vaccinations obligatoires (au lieu de seulement 3 auparavant) pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018. Ceux-ci devront donc recevoir dix injections avant l’âge de 2 ans.
    Les vaccins en questions sont la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’Haemophilus influenzae de type b, l’hépatite B, le pneumocoque, le méningocoque C, la rougeole, les oreillons et la rubéole.
  • Des courbes de croissance actualisées « à partir de la surveillance de 261 000 enfants », et établies par l’Inserm. En effet, dans ce nouveau carnet de santé, garçons et filles seront différenciés, quel que soit leur âge. La courbe intègrera également les gains en taille et en poids des enfants français.
  • De nombreuses recommandations et messages de prévention pour les parents à l’égard de leurs enfants, l’identification de nouveaux risques prenant en compte les évolutions scientifiques et sociétales. Par exemple, le fait d’utiliser « des biberons garantis sans BPA (bisphénol A) et si possible en verre » ou encore « Avant trois ans: évitez de mettre votre enfant dans une pièce où la télévision est allumée même s’il ne la regarde pas ».

Le nouveau carnet comprend également la création d’un examen de la deuxième semaine ainsi que la mise à jour des repères neuro-développementaux du jeune enfant.

Vous avez envie de parcourir ce nouveau carnet de santé ? Il est disponible au format PDF sur le site solidarites-sante.gouv.fr.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’information

Tous les samedis recevez le récap de la semaine !

C'est gratuit et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Top