Bronchiolite du nourrisson, comment la reconnaître ?

Bronchiolite Du Nourrisson

La bronchiolite du nourrisson peut faire peur, ce terme signifie souvent dans l’imaginaire des parents une grosse infection des poumons qui doit nécessiter des soins importants. Quels sont les signes qui doivent nous faire penser que notre enfant a peut être une bronchiolite ? Quelle sont les différences entre une bronchiolite et une bronchite? Peut on éviter les bronchiolites ?

Nous allons répondre à toutes ces questions et y voir plus clair au sujet de cette maladie infantile.

Qu’est-ce qu’une bronchiolite ?

La bronchiolite et une inflammation des bronchioles causée par un virus : le virus respiratoire synticial VRS. Cette maladie est très contagieuse, elle apparaît l’hiver : d’octobre à février avec un pic au mois de décembre.

Cette infection des bronchioles est souvent bénigne et touche en majorité les petits garçons (60%) et les petites filles de moins de 2 ans.

Quels sont les signes de la bronchiolite ?

Elle débute souvent avec un rhume, une rhinopharyngite avec une toux sèche. La toux perdure et devient de plus en plus grasse. L’enfant peut faire de la fièvre ou non, il devient fatigué, mange moins, peut même vomir. Sa respiration s’accélère et siffle. L’enfant est gêné pour respirer.

Ces signes doivent vous faire penser à une bronchiolite et à consulter un pédiatre.

Plus la bronchiolite est traitée rapidement, plus votre enfant pourra être soigné à la maison. Si vous estimez cependant que votre enfant a trop de difficultés à respirer, n’hésitez pas à consulter un médecin aux urgences pédiatrique d’un hôpital. Vous serez conseillez pour le traitement et votre enfant sera hospitalisé si besoin.

Rassurez vous, dans 95 % des cas, l’enfant peut être traité sans problème à la maison.

Comment éviter la bronchiolite ?

La bronchiolite est très contagieuse, le virus responsable de cette maladie peut être transmis par un autre enfant mais aussi par les adultes qui sont malades : rhume, toux… Il convient donc d’avoir une bonne hygiène pour éviter la transmission du virus :

  • Se laver rigoureusement les mains lorsqu’on doit toucher le bébé
  • porter un masque lorsque nous sommes malade pour éviter la transmission du virus. Si ca n’est pas possible, veiller à éternuer ou à tousser dans un mouchoir
  • Ne pas embrasser le bébé
  • Nettoyer régulièrement son nez avec des lavages de nez au sérum physiologique
  • Eviter les lieux clos avec beaucoup de monde autour de lui
  • Bien aérer les pièces dans lesquelles il se trouve
  • Ne pas échanger les sucettes, les biberons avec d’autres enfants
  • Laver régulièrement son doudou, ses peluches, ses jouets

Quelle est la différence entre une bronchiolite et une bronchite ?

La bronchiolite est une infection des terminaisons des voies aériennes, des bronchioles. La bronchite elle, est une inflammation des bronches et elle est souvent sans gravité. La bronchiolite peut amener le nourrisson à être en détresse respiratoire ce qui peut être dangereux.

Quel est le traitement de la bronchiolite ?

On va traiter les symptômes comme la fièvre avec du paracétamol mais il faut que le bébé expulse tout seul les sécrétions qui le font tousser. Si besoin, on pourra l’aider avec de la kiné respiratoire.

Un doute, consulter un médecin

La bronchiolite du nourrisson peut faire peur aux jeunes parents mais lorsque l’on sait la reconnaître, on peut la traiter sans dangers. Quoiqu’il arrive, au moindre doute, n’hésitez pas à consulter un médecin qui saura vous dire si votre enfant a besoin d’un traitement, d’une hospitalisation ou tout simplement de repos.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’information

Tous les samedis recevez le récap de la semaine !

C'est gratuit et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Top