Le baby boom des enfants mannequins

enfants mannequins

Les bébés et enfants sont particulièrement demandés par les publicitaires. C’est donc tout naturellement que l’on voit apparaître de plus en plus souvent de jolies frimousses dans les catalogues et les spots publicitaires. Pour ou contre, cela dépend des gens.

Voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir avant de lancer votre cher petit dans le mannequinat.

Quel âge pour les enfants mannequins ?

Un bébé peut commencer à poser à partir de 3 mois. Les temps de pose sont cependant limités selon l’âge de l’enfant :

  • 30 minutes en continu et 1h par semaine pour les moins de 3 mois,
  • 30 minutes en continu et 2h par semaine pour les 6 mois à 3 ans,
  • 1h en continu et 3h par semaine pour les 3 ans à 6 ans.

Enfin, pour les enfants scolarisés, les agences s’adaptent avec des castings, des tournages et des séances organisés les mercredis, les samedis et durant les vacances scolaires.

Bien choisir votre agence

Le choix de l’agence est primordial et ne doit pas être pris à la légère ! En effet, il est impératif que celle-ci soit titulaire d’une licence et qu’elle bénéficie d’un agrément préfectoral l’autorisant à faire travailler des mineurs de moins de 16 ans.

La plupart d’entre elles se trouvent à Paris et dans quelques grandes villes. Certaines sont spécialisées et ne font que des photos d’enfants.

Parmi les agences parisiennes recommandées : Bout’chou, Frimousse, Cute Models, Des Filles et Des Garçons ou encore Little Rodeo.

L’inscription

Sachez que l’inscription est toujours gratuite et en aucun cas l’agence ne doit vous demander de l’argent pour inscrire votre enfant ou pour lui constituer un book.

Vous devez envoyer des clichés récents de votre bout de chou aux agences que vous avez sélectionné au préalable. En général, on vous demande des portraits et une photo en pied.

Il faut également indiquer des informations sur la taille, le poids, l’âge, la couleur des yeux, des cheveux, etc. La sélection se fait ensuite selon les critères de l’agence.

Si votre enfant est retenu, l’agence vous convoquera tous les deux pour une sorte d’entretien. On vous demandera notamment de signer un contrat d’exclusivité, c’est-à-dire que vous ne pourrez pas vous inscrire dans une autre agence.

La rémunération

Un enfant mannequin est toujours payé pour au moins 2h, ce qui veut dire qu’il touchera la même somme si la séance dure moins que ce temps.

90% de la rémunération est placée sur un compte au nom de l’enfant à la Caisse des dépôts et consignations et il ne pourra y toucher qu’à ses 18 ans. Les 10% restants reviennent aux parents, afin de couvrir, entre autres, les frais de déplacement.

Vérifiez à chaque fois que la somme est précisée sur le contrat de travail. Celles-ci peuvent monter rapidement !

Pour ou contre ?

L’avantage principal, outre de beaux souvenirs en images, est de pouvoir permettre à son enfant de se constituer de belles économies pour plus tard. L’important étant que ces derniers s’amusent et s’épanouissent. Ce dernier point est primordial car de nombreux parents inscrivent leur enfant pour réaliser leurs propres rêves de gloire et c’est ici que les choses se gâtent. Narcissisme dès le plus jeune âge, instrumentalisation du corps, stress, etc. Tels sont quelques-uns des problèmes que peut engendrer le mannequinat chez les plus jeunes.

Le mannequinat ne doit pas prendre le pas sur le bien-être de l’enfant ni sur sa scolarité ou sa vie sociale, il doit s’agir pour les plus petits d’une simple activité parmi d’autres. Les parents doivent rester particulièrement attentif à l’impact que le mannequinat peut avoir sur le développement général de l’enfant.

Sachez également qu’un enfant mannequin demande une plus grande disponibilité de la part des parents puisqu’il faudra souvent se déplacer pour les séances et vous serez parfois prévenu du jour au lendemain. Sur place, l’attente peut être longue donc prévoyez de quoi occuper votre enfant.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Lettre d’information

Tous les samedis recevez le récap de la semaine !

C'est gratuit et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Top