Bébé reborn, un phénomène qui intrigue et qui dérange

bébé reborn

D’abord apparus aux États-Unis dans les années 90, les bébés « reborn » se développent en France depuis quelques années. Ces poupées font de plus en plus parler d’elles et ne laissent personne indifférent. De la création artistique au jouet morbide il n’y a qu’un pas… Mais qu’en est-il vraiment de ces faux nouveaux-nés qui amènent beaucoup de questions ?

La poupée reborn, c’est quoi ?

« Reborn » pour « renaissance » en anglais… Il s’agit en fait d’une poupée fabriquée grâce à un kit et ressemblant en tout point à un véritable bébé. Texture de la peau, toucher, couleur, posture, parfois même les sons : la ressemblante est étonnante,  voire troublante. Ils peuvent être changés, habillés et lavés, voire parfois boire et uriner comme un vrai poupon !

À qui sont destinés ces bébés plus vrais que nature ?

Bien que certains parents aient déjà offert un bébé reborn à leur enfant, il faut comprendre que ce type de poupée est principalement destiné aux adultes, femmes et hommes d’ailleurs, sans distinction.

Les principaux acheteurs sont des collectionneurs. Bien que l’aspect puisse paraître glauque voire morbide à certains, la confection de ce type de poupée est avant tout un loisir. C’est une œuvre artistique à part entière qui demande de nombreuses heures de travail, de la technique, beaucoup de minutie et un grand sens du détail pour rendre l’objet le plus réaliste possible.

Les bébés reborn sont surtout fabriquées par des passionnés et se collectionnent de la même manière que les poupées de porcelaine par exemple. Les prix peuvent d’ailleurs vite grimper, allant de 250€ à plus de 1000€ !

Questions, doutes et dérives

L’aspect réel est extrêmement dérangeant pour une grande majorité qui associe l’objet à un bébé empaillé ou même à un corps inerte et mort. L’apparence est là mais la vie est absente, et c’est effectivement perturbant.

Cependant si l’on essaye de s’ouvrir à la chose et de comprendre, on se rend compte que la poupée reborn peut aider certains cas, tout dépend de l’usage qui en est fait. Car il existe aussi un autre type d’acheteurs, à savoir des parents ne pouvant pas avoir d’enfant ou ayant perdu leur tout petit. La poupée va alors, pendant un temps donné, réconforter, rassurer certains, permettre d’avancer, de combler un vide, etc. Une idée qui a fait ses preuves et qui, dans le fond, n’est pas forcement mauvaise bien qu’elle puisse repousser et effrayer. Du moment que cet « exercice » est suivi par un professionnel et surtout temporaire !

Le problème, comme dans toute chose, se trouve dans l’abus et les dérives qui peuvent suivre l’humanisation d’un objet. Il semblerait en effet, que certaines personnes finissent par agir comme si le bébé reborn était un véritable enfant, développant une sorte d’addiction, de dépendance affective. Le faux nouveau-né va de ce fait prendre une place considérable dans la vie de ces personnes qui vont non seulement se couper de la réalité mais aussi du monde qui les entoure. Aux États-Unis notamment, certaines femmes se promènent dans la rue avec des poussettes dans lesquelles on peut voir des poupées reborn.

On rentre ici dans un malaise bien plus profond qui va au delà de la collection douteuse, du réconfort ou de la simple lubie. Le genre de scénario qui fait presque penser à certains films d’épouvante et qui donne froid dans le dos.

Et vous, que pensez-vous des poupées reborn ?

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Lettre d’information

Tous les samedis recevez le récap de la semaine !

C'est gratuit et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Top