Baptême catholique

Baptême Catholique

Incontournable pour devenir un disciple de Jésus, le baptême catholique est un don de Dieu et marque l’entrée d’une personne dans la vie chrétienne. Il est le premier des trois sacrements de l’initiation chrétienne, avec la Confirmation et l’Eucharistie. Pour le Pape François, le baptême est « le fondement de notre foi. Il fait de nous des membres du Christ et de son Église. » En se faisant baptiser, on devient conforme au Christ, on participe à sa mort ainsi qu’à sa résurrection.

Voici donc l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur ce sacrement.

La signification du baptême catholique

Le mot « baptême » provient à l’origine d’un verbe grec signifiant « plonger » ou « immerger ». Il a pour vocation de laver la personne d’un point de vue spirituel, avec l’utilisation de l’eau. Il fait référence à l’immersion de Jésus dans le fleuve Jourdain par Jean le Baptiste. Une purification donc, mais aussi un renouvellement car le baptême catholique symbolise la nouvelle vie d’une personne dans la foi chrétienne. Ses péchés sont pardonnés et elle peut renaître dans la foi chrétienne.

En d’autres termes, le fait de plonger la personne dans l’eau symbolise la mort. Le fait qu’elle émerge de l’eau marque la résurrection, l’accomplissement. L’ancien humain marqué par le péché originel meurt pour laisser la place à un nouvel être qui revient à la vie, prêt à revivre en suivant le Christ.

Durant ce sacrement, on reçoit un nouveau nom, ainsi qu’un vêtement blanc. Symbole de pureté, ce dernier représente la Grâce du baptême catholique, qui appelle la personne à mener une vie pure. Un cierge est aussi remis au baptisé ou au parrain et à la marraine. Sa lumière doit permettre de distinguer le bon chemin menant vers Dieu dans cette nouvelle vie.

Comment se déroule le baptême catholique ?

Tout commence par une période de préparation. Si le baptisé est un bébé, alors ce sont les parents qui vont devoir la suivre afin de comprendre et d’intégrer pleinement la signification de ce sacrement. Si le baptisé est un enfant ayant atteint l’âge de raison (environ 7 ans) ou un adulte, il devra suivre une préparation appelée « catéchisme » (enfants jusqu’à 14 ans environ) ou « catéchuménat » (adolescents à partir de 14 ans et adultes).

Le jour du baptême, le premier pas est l’entrée physique dans l’église. Elle marque l’accueil de la personne dans la communauté chrétienne.

Arrivée au niveau de l’autel, la personne reçoit le signe de croix sur son front. S’en suit un moment de paroles et de prières mené par le prêtre.

Puis, la personne est aspergée ou immergée dans l’eau bénie versée dans le baptistère. L’officiant récite en même temps l’invocation trinitaire « Je te baptise. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. »

Le baptisé reçoit l’onction du Saint Chrême, une huile sainte parfumée apposée sur son front, marquant la présence de Dieu.

Il est ensuite revêtu d’un vêtement blanc symbole de sa pureté retrouvée, puis on lui remet un cierge allumé avec le cierge Pascal. S’il s’agit d’un bébé, le cierge sera donné au parrain et à la marraine. Cette lumière montre que Jésus va guider le baptisé toute sa vie durant.

La personne est désormais chrétienne et remplie de l’Esprit Saint.

À quel âge peut-on se faire baptiser ?

Il n’y a pas d’âge pour se faire baptiser et entrer dans la communauté chrétienne. Il arrive cependant souvent, quand les parents sont catholiques, que l’enfant soit baptisé avant d’avoir un an. Après 3 ans, la démarche est différente car l’enfant doit alors suivre des cours de catéchisme avant de pouvoir recevoir le sacrement du baptême.

Pourquoi un parrain et une marraine ?

Témoins du sacrement le jour du baptême, leur rôle premier est d’accompagner l’enfant tout au long de sa vie dans son cheminement religieux, de le soutenir et de l’aider à se réaliser dans la foi. Le parrain et la marraine seront également présents dans les grandes étapes de la vie chrétienne de leur filleul(e), comme la première communion, la profession de foi et la confirmation.

Au-delà du rôle religieux, le parrain et la marraine sont aussi censés, en cas décès des parents, accueillir l’enfant et l’éduquer dans la foi chrétienne.

Après la cérémonie du baptême, ils doivent signer un « registre des baptêmes ».

Sachez qu’il n’est pas obligatoire d’avoir un parrain et une marraine, cela peut aussi être l’un ou l’autre.

Pour être parrain ou marraine, la personne choisie doit être baptisée, confirmée, et être âgée de 16 ans ou plus.

La tradition de la médaille

medaille de bapteme
Médaille en or 18k représentant un ange

Symbole de foi et d’intemporalité, la médaille fait partie des cadeaux traditionnels du baptême catholique. Elle est offerte après la cérémonie. C’est un bijou hautement représentatif qui se garde toute une vie et qui peut ensuite être transmis aux générations suivantes.

Elle est généralement offerte par le parrain ou la marraine de l’enfant, et va ainsi symboliser la relation qui les unit. C’est souvent le parrain qui choisit la médaille, tandis que la marraine s’occupe de la chaîne, mais cela peut évidemment varier. Elle peut par exemple être offerte par un membre de la famille proche.

La plupart des médailles de baptême sont constituées d’or jaune ou blanc, un matériau précieux et robuste qui lui permettra de conserver tout son éclat au fil du temps. L’argent est aussi une option souvent considérée.

Les tailles standards sont de 16 mm, 18 mm ou 20 mm.

Il existe un très large choix de créations. Pour un baptême catholique, la médaille est ponctuée d’une représentation religieuse sur la face visible. Il s’agit majoritairement du Christ, de la Vierge Marie, de la Vierge à l’Enfant, d’un Saint ou d’un Ange. On peut aussi opter pour une colombe, pour une croix ou pour un poisson par exemple.

Le dos de la médaille est gravé du nom de l’enfant et de sa date de baptême ou de sa date de naissance. Cela permet notamment de personnaliser le bijou, de le rendre vraiment unique.

Pour la chaîne assortie à la médaille, les modèles les plus courants sont la chaîne « forçat rond », la chaîne « forçat limé », et la chaîne « maille ».

La médaille de baptême peut être achetée directement chez un bijoutier, ou en ligne, sur une boutique spécialisée.