Accouchement : à quoi peut servir l’hypnose ?

6034c91902c26.jpeg

Lorsqu’il est question d’accouchement, les femmes qui sont nouvellement enceintes ne peuvent pas s’empêcher d’avoir peur. Cela n’est pas sans raison au vu des douleurs qui sont liées à l’enfantement. Cependant, il existe une technique de plus en plus pratiquée qui permet de surmonter cette peur : l’hypnose. Comment peut-elle concrètement aider lors de l’accouchement ?

L’hypnose pour apprêter la future mère

Il existe des femmes qui pour une raison ou une autre ne peuvent pas recourir à l’utilisation d’une péridurale. Certaines ne le souhaitent tout simplement pas, car elles voudraient accoucher par voie naturelle. Dans un cas comme dans l’autre, il est possible de faire recours à l’hypnose. En effet, elle représente une alternative assez intéressante qui aide à gérer au mieux les contractions et à surmonter les douleurs de la parturition. Même chez les femmes qui donnent naissance grâce à la péridurale, l’hypnose aide à gérer le stress qui peut apparaitre durant les premières minutes ou heures qui précèdent l’accouchement. Elle apporte aussi un très grand réconfort à la future mère.

L’hypnose pour gérer la douleur à l’accouchement

L’hypnose représente une grande aide lors de l’accouchement, car les différentes techniques qui sont utilisées ont pour but de faciliter la tâche à la patiente. Pour mieux gérer la douleur, nous vous recommandons, par exemple, une méthode hypnotique appelée « la délocalisation de la douleur ».

Grâce à cette technique, la patiente arrive à déplacer la douleur de son ventre vers un autre membre de son corps lorsque la contraction survient. Il suffit pour ce faire de créer une douleur imaginaire au niveau du membre choisi afin de distraire le cerveau. Ainsi, elle ne ressentira plus la contraction.

Il est également possible de confier à la femme enceinte de petites activités tout à fait inutiles. Il lui est par exemple demandé de penser au jour de son mariage et d’imaginer toute la joie qu’elle avait ressentie. Ainsi, le fait qu’elle se focalise sur cette tâche lui fait oublier la douleur qu’elle ressent en ce moment.

L’hypnose pour faciliter le passage du bébé

Nous conseillons aussi l’hypnose parce qu’il peut arriver des cas où le col de l’utérus n’est pas assez ouvert pour faciliter l’expulsion du bébé. Pour ce faire, le thérapeute demande par exemple à la future maman de penser très fort à son bébé et au reste du chemin qu’il doit parcourir avant de sortir. Cet exercice a pour but de faciliter la dilatation du col de l’utérus.

Une technique permettant de gérer le stress

Il est très rapide pour certaines patientes de se retrouver dans un état avancé de stress lorsque commence le travail. Ce qui pourrait lui compliquer la tâche lors de la délivrance. Pour éviter cela, le médecin ou la sage-femme formés aussi à l’hypnose aide la patiente à se relaxer grâce à diverses méthodes, à savoir la respiration.

En effet, la respiration joue un grand rôle dans la gestion du stress. Dans ce cas de figure, le thérapeute demande à la patiente d’imaginer lors de sa respiration des bulles d’air qui sortent de son corps. Nous conseillons aussi de recourir à la technique dite du ressenti. Le professionnel de la santé demande à sa patiente entre deux contractions de ressentir et d’accompagner sa respiration un peu comme le font ceux qui pratiquent le yoga.

Le rôle des pères dans l’accouchement sous hypnose

Pour que l’hypnose face vraiment effet, il est important que la patiente fasse totalement confiance à son thérapeute. Celui-ci peut être la sage-femme ou un médecin. Cependant, les papas aussi peuvent se convertir en hypnothérapeute le temps de l’accouchement. En effet, dans la plupart des cas, beaucoup de patientes doivent accoucher en même temps.

Il est donc peu évident qu’elles aient toutes la chance de tomber sur un personnel soignant formé à l’hypnose. Les futurs papas qui se sont aussi formés peuvent alors prendre la place du thérapeute et aider leurs épouses dans ce processus.

L’accouchement n’est pas du tout une étape facile dans le processus pour devenir mère. Les douleurs sont ce que craignent le plus les femmes enceintes. Cependant, grâce à l’hypnose, elles peuvent arriver à surmonter plus ou moins facilement cette difficulté.

Il est vrai que les femmes enceintes sont formées pour pratiquer seules l’hypnose, mais un accompagnement par un personnel soignant est d’une grande aide.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’information

Tous les samedis recevez le récap de la semaine !

C'est gratuit et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Top